Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Abdoulaye Wade : génie malgré lui

Posté par: Birame Ndiaye| Vendredi 06 février, 2015 03:02  | Consulté 6190 fois  |  5 Réactions  |   

Abdoulaye Wade a changé, il ne fait plus dans les collections d’arguments et dans les curieuses intrigues politiques. Il veut sans équivoque faire libérer et promouvoir son fils, il ne s’en cache pas, il est « prêt à donner sa vie » dans ce baroud d’honneur. À l’endroit de Macky Sall et de ses acolytes, il certifie l’argument du père qui s'investit pour son préféré parmi tous les sénégalais. Ses camarades de parti qui restent à ses côtés malgré cette manifeste partialité, le font en connaissance de cause. En vérité, il est entrain de lier et de restreindre, à coup de maître, la vie et la destinée du Parti Démocratique Sénégalais(PDS) au sort triomphant de Karim Wade.

Tout ce bouillonnement, toutes ses sorties tranchantes jusqu’à son discours clair et précis embrouillent par leur clarté et par leur simplicité. Les tenants du pouvoir affichent une confiance, croyant avoir acculé le doyen à lâcher le morceau. Ils pensent naïvement que le pape du Sopi se tire une balle au pied en plaidant ouvertement et partout la libération de son fils. Même en s’abstenant de tromper, Wade déroute les mystificateurs chancelants qui l’envisagent incapable d’authenticité. Cette fois-ci, le génie mise sur les empressements bornés et les fausses devinettes sur ses schémas présumés déconcertants comme auparavant.

Abdoulaye Wade, c’est dorénavant, pour les sénégalais, un étrange amour hybridé de ressentiments, de compassion et d’admiration. Dressé aux revirements des « Gorgorlus », étranglés par le nœud coulant des souvenirs d’espérance, Wade s’adapte aux nouvelles exigences de mérite et d’aptitude. Il veut pourvoir son fils de contenances réelles et de dispositions à adhérer l’ardeur des électeurs à ses ambitions de chef. Cette fois-ci, le maître n’a plus le temps de faire rêver, il optimalise, il braque les projecteurs sur son fils, encombrant de serments et d’aspirations.   

Le temps, grand tourmenteur, ne lui laisse plus le choix des procédés. Vite et bien fait! S’il devait jouer le jeu habituel du combat des causes et des revendications communes, il serait très vite indexé puis démasqué profiteur. En génie, il fait d’une pierre deux coups : l’avenir d’un PDS, nouveau genre, acquis à Karim Wade et la promotion de celui-ci, auguste martyr. Quand il aura atteint ses objectifs, il ne restera de sa famille politique que les souvenirs des luttes récentes pour la victime attitrée et convenable par réputation.

Les accusations sur Arcelor-Mittal et sur Petro-tim ne coïncident plus aux objectifs d’alignement de l’opinion sur le cas Karim Wade et, encore moins, à la nécessité de monopoliser l’espace politique. Son charme avisé et les énergies brutes qui communiaient sans façon, sans soupçon, rien que de l’exaltation, ne se rejoignent à présent que par égard sinon par manie. Après Wade, point de messie, plus jamais de carte blanche, son fils ne peut que faire valoir légitimité par coup de témoignages et d’exhibitions.  

Idole et fierté jamais égalées, le pape du  Sopi a toujours fait croire à l’imminence d’un avenir finalement avorté, il veut résolument gagner le pari, toujours d’actualité, du destin vengeur de son fiston. L’opposant d’hier ne mise plus sur le mécontentement des couches populaires, il a déjà épuisé les cartouches de célébration des justiciers espérés. L’indignation populaire est désormais sa cible de prédilection. Wade-père convoite la sensibilité des sénégalais sur les épreuves de Wade-fils, tests de grandeur et fabriques de meneur, après tant de préjugés et de charges. 

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (5)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
N'diaye cheikh En Février, 2015 (11:51 AM) 0 FansN°:1
Tu fais de longues études et tu deviens un voleur pire tu entraînes ton fils dans tes saloperies si c'est un génie ce n'est que dans le vol et le mensonge
N'diaye cheikh En Février, 2015 (11:55 AM) 0 FansN°:2
Si cest un génie ce n'est que dans le vol et le mensonge et les coupures de 12h quand les prématurés mourrait dans les hôpitaux et que son fdp de fils volait l'argent que Allah maudisse les wade d'ailleurs sa fille est un homme et son fils .... Je n'en dirai pas plus
N'diaye cheikh En Février, 2015 (11:55 AM) 0 FansN°:3
Un génie dans le vol et le mensonge
Ami En Février, 2015 (22:44 PM) 0 FansN°:4
Birame, merci de ce bri de consensus
Artice de 2011 En Février, 2015 (17:10 PM) 0 FansN°:5
Les tracasseries sur l’axe Dakar Ziguinchor seront bientôt résolues grâce à l’acquisition de deux nouveaux navires pour la desserte de la région Sud du pays. Le Sénégal et la République de Corée du Sud ont signé hier une convention de financement d’un montant de 27 milliards de francs Cfa pour l’acquisition de deux nouveaux bateaux et construction d’infrastructures portuaires de dernières génération.
Deux nouveaux navires vont bientôt s’ajouter au bateau Aline Sitoe Diatta sur l’axe Dakar –Casamance. Ces deux navires d’une capacité de 200 passagers et 13 camions chacun s’inscrivent dans le cadre du projet de mise en place d’infrastructures et d’équipements maritimes (MIEP) financé par la Corée du Sud à hauteur de 27 milliards de Francs Cfa. Ils vont assurer la desserte maritime Dakar-Ziguinchor, en passant par l’axe Foundiougne-Ndakhonga.
Ce projet, selon le ministre de l’économie maritime, « va contribuer au désenclavement des régions Sud et Centre de notre pays, et participer significativement à leur développement. » Ce projet qui a bénéficié de l’appui financier d’Exim-Bank, comporte plusieurs volets. Pour l’instant, les navires sont en construction des les chantiers navals en Corée et sont réalisés par Samsung qui est dans le tiercé de tête des constructeurs navals et le Sénégal espère les réceptionner en fin 2012. Outre l’acquisition des deux navires, le projet comporte également, si...

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 903681 fois 367 Articles 10308 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance