Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Diagne Fada : pion ou patriote

Posté par: Birame Ndiaye| Mercredi 24 mai, 2017 00:05  | Consulté 368 fois  |  0 Réactions  |   

Bouleversement inattendu ou délire persistant de l’opposition classique sénégalaise, c’est présentement Aida Mbodj qui est pointée du doigt, soupçonnée de connivence avec Macky Sall. Pourtant, au moment où les tiraillements sur le groupe parlementaire faisaient les manchettes, les amis actuels de Diagne Fada s’en étaient violemment pris à ce dernier. Coutumiers des faits, accusations et spéculations hasardeuses, ils doivent, à tout le moins, s’expliquer sur cette incohérence frappante et ces revirements fréquents. C’est trop facile de passer pour simple perte et profit toutes ces falsifications et tous ces blâmes qui, au bout du compte, se sont révélés minables et mensongers.

Ni pro-Macky Sall, ni pour un quelconque autre recyclé, s’il faut changer qualitativement, la première rupture consistera à refuser le fait accompli, abusivement appelé vote utile. Les regards doivent être tournés, pour une fois, sur ceux-là qui peuvent se prévaloir d’aptitude et de probité, sans que leurs passifs politiques ne les rattrapent. Il n y a pas longtemps, il fallait prétexter d’une main invisible pour atteindre la crédibilité de Diagne Fada. Maintenant, il s’assoit à la même table que les ex-camarades d’Aida Mbodj. Passer sous silence ce manque de cohérence de la part de ses pourfendeurs d’hier, c’est céder à la menace des dénigreurs attitrés, oisifs errants.

Mettre le doigt sur de tels faits et gestes déplorables entraine souvent des accusations de partisannerie masquée en faveur du parti au pouvoir. C’est la méthode bolchévique utilisée par les inconditionnels de l’alternance à tout prix pour empêcher tout avis et toute information compromettants. L’honnêteté intellectuelle commande que l’opposition soit également ciblée sans réserve excessive. Le reflexe de ménager les détracteurs infortunés explique en grande partie que les candidatures indépendantes et les nouvelles personnalités politiques  aient du mal à s’imposer sur l’échiquier, depuis toujours.

Birame Waltako Ndiaye

Waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Diagne Fada, Aida Mbodj
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 885169 fois 349 Articles 10052 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Quand Oumar Youm manifeste sa peur, y a vraiment de quoi avoir peur pour le Sénégal
Abdoulaye Wade ne boycottera aucune élection
Le délit d’offense au chef de l’Etat, c’est du n’importe quoi
De ces législatives qui réhabilitent et qui imposent le statuquo
Macky Sall, les cartes d’électeur et ses sages protecteurs
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance