Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

L’appel de Wade à manifester devant les préfectures : un acte de haute portée

Posté par: Birame Ndiaye| Jeudi 20 juillet, 2017 17:07  | Consulté 213 fois  |  0 Réactions  |   

Le gouvernement de Macky Sall et son administration ont failli dans l’organisation des élections. Par manque de concertation ou du fait de la surprise quant à la pléthore des listes, toujours est-il que la responsabilité leur incombe notamment dans la confection et la distribution des cartes nationales d’identité. Maître Wade ne peut trouver mieux que cette situation, non pas pour appeler à l’insurrection, tel que distillé un peu partout, mais pour s’imposer au dessus de tous ses concurrents de l’opposition.

Si la motivation était d’exercer une pression sur les pouvoir publics afin que les conditions de vote optimales soient garanties, la Coalition Gagnante s’en serait ouverte d’abord au reste de l’opposition. Risqué, inutile et inopérant, ce serait se mettre à son niveau, ce serait trop se confondre en appels égalitaristes. Dès lors, Abdoulaye Wade et sa coalition courent un grand risque. Si les populations répondent massivement, ils auront réussi à s’imposer en leaders de l’opposition, en formation politique le plus à même de rivaliser avec le camp présidentiel. Par contre, si son invite à la mobilisation devant les préfectures se solde par une indifférence des citoyens, ils auront appris que la notoriété et le capital de sympathie d’Abdoulaye Wade ne suffisent plus à lui donner cette capacité de frappe politique qu’on lui connaissait jusque-là.

Premièrement, si tant est que l’objectif est de prévenir les dysfonctionnements et manquements dans la tenue du scrutin, il serait plus logique que l’appel à manifester soit accompagné de propositions alternatives. Deuxièmement, ce n’est pas à 10 jours des élections que le Pape du Sopi va tenter de démontrer au régime de Macky Sall sa capacité de nuisance. L’appel au rassemblement fait par Wattu Sénégal est purement électoraliste. Sa cible n’est nul autre que l’opinion publique. C’est une initiative destinée à confirmer un leadership aux yeux de la « masse silencieuse » et à s’affirmer en chef de l’opposition.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 885753 fois 350 Articles 10056 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Qu’est-ce que Hamidou Dia a dit qui ne soit pas vrai ?
Quand Oumar Youm manifeste sa peur, y a vraiment de quoi avoir peur pour le Sénégal
Abdoulaye Wade ne boycottera aucune élection
Le délit d’offense au chef de l’Etat, c’est du n’importe quoi
De ces législatives qui réhabilitent et qui imposent le statuquo
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance