Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les pleurs touchants de Sadio Mané, patriote de son État

Posté par: Birame Ndiaye| Dimanche 29 janvier, 2017 03:01  | Consulté 854 fois  |  0 Réactions  |   

Sadio Mané n'a pas démérité

Son mérite, c'est de nous avoir représentés sans façon

Il y a aussi cette façon particulière de témoigner son patriotisme

Gagner, c'est aussi et surtout s'investir pour le Sénégal

L'équipe nationale s'est donnée à fond

Voici le fond de l'histoire d'un groupe de jeunes dévoués pour la victoire dans le sport

L'esprit sportif nous recommande de les soutenir jusque dans de pareils moments

Sadio Mané s'en est voulu et a pleuré, et c'est tout à son honneur

Il en voulait pour son pays, le Sénégal

Le Sénégal sait aussi distinguer ses dignes fils

Certes, la déconvenue incitera à critiquer le jeu; les regrets imposeront d’innombrables reproches

Nous, peuple uni et sportif, nous ne céderons pas à la facilité des remontrances

Nous penserons sénégalaisement au devenir, celui qui rassemble à toute épreuve

En quart de finale, les lions du Sénégal ont fait de leur mieux, et sont passé à deux matchs du succès

Sans être raciste, Aliou Cissé, noir bon teint, s’est distingué de l’entraineur camerounais, blanc teinté

Sans être complexé, Sadio pouvait bien se passer des primes épiées. Et pourtant…

Dans, le verre à moitié plein, j’y vois fierté consacrée et sympathie salutaire

C’est toujours pour les inconditionnels, le Sénégal qui célèbre, c’est encore le Sénégal qui gagne.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Sadio Mané, CAN, Senegal
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 903701 fois 367 Articles 10308 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance