Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Macky Sall, les cartes d’électeur et ses sages protecteurs

Posté par: Birame Ndiaye| Samedi 29 juillet, 2017 01:07  | Consulté 337 fois  |  0 Réactions  |   

Macky Sall ne veut pas courir le risque qu’on lui oppose, après les élections, l’argument selon lequel une bonne partie des électeurs ont été privés de leur droit de vote. Il a voulu faire vite quitte à se refugier maladroitement derrière les juges du Conseil Constitutionnel. Cette judiciarisation en matière de comportements politiques vient encore une fois dessaisir les responsables politiques de leur rôle de gardien des promesses démocratiques. Tout compte fait, la légalité et la légitimité seront sauves probablement. Tout de même, il y a lieu de se douter du sens élevé de la responsabilité du chef de l’Etat.

Il est normal de blâmer le gouvernement pour les manquements graves dans l'organisation des élections ainsi que pour le manque de dialogue et d’ouverture, mais c'est exagéré et surtout contreproductif de parler de fraude éventuelle à l'état actuel. La possibilité de voter avec les pièces autres que la carte d'identité biométrique permet à tout le moins d'éviter que des électeurs potentiels soient laissés en rade. De ce point de vue, il est également déplorable que le gouvernement ait pris unilatéralement une telle décision sans concertation avec l'opposition. Celle-ci s’est braquée à juste titre.

Cependant, si le nom de la personne qui se présente au bureau de vote ne figure pas sur les listes, le vote de cette personne ne sera pas possible de toute façon. Parler, à présent, de fraude ou d'intention de BBY à utiliser cette mesure exceptionnelle comme moyen permettant de tricher manque de consistance. C'est par ailleurs dangereux parce qu'il conforte les plus sceptiques dans leur positions en ceci que les dès sont déjà jetés et que BBY sortira victorieuse des élections de toute façon. Cette position défaitiste qu’affichent certains acteurs politiques cache mal leur manque de confiance quant à l'issue du scrutin, le 30 juillet.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 909024 fois 367 Articles 10405 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance