Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Macky Sall s’est montré plus pro-Exécutif que chef d’État dans la grogne des magistrats

Posté par: Birame Ndiaye| Mercredi 07 décembre, 2016 02:12  | Consulté 275 fois  |  0 Réactions  |   

Le gouvernement sénégalais parle d’efficacité pour justifier la retraite à 68 ans des présidents et procureurs généraux de la Cour suprême et des Cours d’appel. Les magistrats contestent cette orientation au motif qu’elle est discriminatoire. Il est difficile de se ranger derrière une de ces positions manichéennes parce qu’elles sont chacune, à elle seule, source de dogmatisme et de déséquilibre. En prenant fait et cause pour la réforme, malgré l’opposition des principaux acteurs du pouvoir judiciaire, le président de la république s’est défait de sa casquette de chef de l’État au profit de son sommaire statut de patron de l’exécutif.

À peu près 18 magistrats de quelques hautes instances sur 500 vont bénéficier de cette extension de 3 ans de l’âge de la retraite. Dans ces conditions, il est illusoire d’espérer une retombée significative dans la diligence des dossiers soumis à dame nature. Par ailleurs, n’est-ce pas nier la prérogative de l’Exécutif à définir la politique de la justice en s’opposant, sous la menace d’une grève, au projet de révision? À ce niveau, il y a deux réalités dans l’attitude des juges rebelles qui s’entrechoquent et en perdent plus d’un : celle d’employés de l’État et celle de représentants du Pouvoir judiciaire.

Il n’est pas déterminant de constater qu’en France le président de la Cour de cassation prend sa retraite à 68 ans et qu’il est élu par ses pairs. Peu importe les soupçons de calculs politiciens destinés à conserver dans le décor des magistrats favorables au régime ne tiendront pas la route parce que trop charlatanesques. Ici et là, il y va de la préservation de relations saines et sincères entre les pouvoirs judiciaire et exécutif et législatif. C’est aussi ça l’esprit républicain. Et, il incombe au chef de l’État d’y veiller en sa qualité de clé de voûte des institutions.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Retraite, Magistrat, Sénégal
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 868731 fois 334 Articles 9881 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance