Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Macron ! Fâche pas les africains si tu veux vivre longtemps

Posté par: Birame Ndiaye| Mercredi 12 juillet, 2017 11:07  | Consulté 279 fois  |  0 Réactions  |   

Sur la déclaration de Macron, il est difficile d’identifier ce qui, dérange exactement le plus. Est-ce le toubab qui s'érige en donneur de leçon? Est-ce l'attention portée sur le taux élevé de fécondité de la femme africaine?

La question qui fâche, celle de notre propension à faire des enfants, nous est opposée dans un élan technocratique, presque consensuel, d’émergence économique. Elle pointe le doigt sur la forte croissance démographique en Afrique, sur le "budget sans cesse croissant" alloué à la santé, à l’éducation et à l’insertion des jeunes.

Pourtant, la quête de dividende démographique, avec comme objectif de changer la structure par âge de la population, sous-tend les offres de politiques publiques en Afrique, malgré les résistances sociales. Il se décline comme suit : lorsque le nombre de travailleurs augmente, et que le nombre de jeunes en demande d’emploi diminue, le pays dispose de fenêtre d’opportunité qui favorise l’accélération de la croissance économique.

Le dividende démographique exige la limitation des naissances dans le seul but d’augmenter les quotes-parts individuels. Bizarrement, une fois le processus d’"épuration" aboutit, il s’avère presque irréversible. Pour preuve, les politiques natalistes dans les pays dits développés ne suffisent toujours pas à renverser la tendance lourde à la décroissance.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Macron, Demographie, Afrique
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 880269 fois 344 Articles 10017 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Pari réussi de Me Wade : le PDS est au devant de la scène
Pari réussi de Me Wade : le PDS est au devant de la scène
L’appel de Wade à manifester devant les préfectures : un acte de haute portée
Triste est la mort, cynique est la politique
Qu’attend le chef de l’Etat pour condamner la violence
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance