Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Moustapha Diop fait les frais de son cran et de son leadership à Louga

Posté par: Birame Ndiaye| Lundi 16 janvier, 2017 20:01  | Consulté 2346 fois  |  0 Réactions  |   

Le ministre délégué, Moustapha Diop, doit se sentir déçu et trahi. Il a mené une bataille de haute lutte jusqu’à déboulonner la puissante Aminata Mbengue Ndiaye. À Louga, il était difficile d’imaginer qu’un jeune, à la faveur des élections municipales, réussisse la prouesse de mettre fin à la suprématie des verts socialistes. Maintenant que le travail de conquête du pouvoir et de consolidation de l’APR à Louga s’est concrétisé, il est ridicule d’attendre du façonnier de ce beau triomphe de l’assoupissement vis-à-vis des arrivistes de son propre camp. Ce serait, en outre, insensé de sa part de baisser la garde devant ses adversaires d’autrefois qui ont encore beaucoup de rancune contre lui.

Cette question d’actualité APR-PS révèle deux facteurs handicapants dans l’organisation et le fonctionnement de la coalition politique autour du chef de l’État. D’abord, le faible  niveau de structuration de l’APR favorise une indiscipline notoire. Tout nouveau militant qui prend le train en marche peut braver une tête de proue jusqu’à l’affaiblir, lui et le parti par ricochet. Ensuite, les alliés qui ont déjà subi débâcle et décadence dans leurs circonscriptions, trouvent aisément, dans l’élan unitaire prôné par le chef de la mouvance, une occasion de prendre une revanche sur les vainqueurs. À Louga, Aminata Mbengue Ndiaye, Mberry Sylla veulent promouvoir Mamour Diallo pour faire mal à Moustapha Diop, ce n’est que pour reprendre du poil de la bête.

Malheureusement, c’est cette tendance contreproductive des mouvements concurrents et des rivaux masqués qui entamera la crédibilité des figures emblématiques de l’APR et ce qu’elles représentent. Leur posture de leader acquise de haute lutte en sera tout aussi compromise sous les assauts répétés des aspirants manœuvrant et instrumentalisant l’idéal d’unité d’action. En vérité, Moustapha Diop a déjà réussi le coup de maître à Louga. Il s’est imposé politiquement en tassant l’opposition et en  relookant la ville, de lumières, de routes et de controversés soutiens sociaux.

Quand le patron de l’APR appelle raisonnablement à l’unité, il faut tout de même que les termes soient établis clairement. Il est illogique que le leadership de Moustapha Diop, maire de Louga, soit remis en cause par des gens qui sortent de nulle part et par d’autres qui ont manifestement perdu la confiance des lougatois. Malheureusement, l’appel du président Sall à Louga risque d’emmêler les cartes en faveur de tous les autres, au détriment de celui qui, de bond en bond, porte loyalement le flambeau apériste, au vu et au su des lougatois.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Moustapha Diop, Louga, APR
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 852751 fois 321 Articles 9819 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Pour la forme, Marine Le Pen est une amie
Une opposition distraite à l’assaut d’un pouvoir désorganisé
Khalifa Sall: un secouriste clandestin
Khalifa Sall: un secouriste clandestin
Pour la démocratie, parlons de la posture politico-religieuse de serigne Moustapha Sy
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance