‘’ Le partage unit la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso’’ (député burkinabé)

  • Source: : Apanews | Le 03 avril, 2017 à 23:04:07 | Lu 1151 fois | 1 Commentaires
content_image

‘’ Le partage unit la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso’’ (député burkinabé)

La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont unis par le ‘’partage’’, a déclaré, lundi, à Abidjan, Bindi Ouoba, Président de la Commission des Affaires étrangères et des Burkinabè de l’Etranger de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, estimant qu’il est ‘’enraciné’’ dans les liens ‘’séculaires’’ qui caractérisent les rapports entre les deux pays.

Le parlementaire burkinabé conduisait une délégation de dix députés de l’Assemblée nationale de son pays à la cérémonie d’ouverture officielle de la 1ère session ordinaire de la 1ère Assemblée nationale de la 3è République de Côte d’Ivoire.

‘’Forgés dans et par une histoire commune, partageant les espaces ethnoculturels et géographiques communs, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ne peuvent être envisagés que dans le prisme familial’’, a dit Bindi Ouoba au perchoir du Parlement ivoirien, soulignant que ‘’les peuples ivoirien et burkinabè forment un seul et même peuple’’.

Les présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré, ont, selon lui, ‘’une vision partagée du développement commun et harmonieux de nos deux peuples,’’ en dignes successeurs des pères fondateurs Félix Houphouët Boigny et Maurice Yaméogo (ndlr : premiers présidents ivoirien et burkinabé).

La présence des députés burkinabè à la présente cérémonie, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans une démarche ‘’fraternelle et naturelle’’ qui puise sa source dans ‘’ce qui rapproche et confond le plus la Côte d’Ivoire  et le Burkina Faso : l’histoire, la géographie et la culture’’, a indiqué M. Ouoba.

‘’Partager ces moments avec nos frères et sœurs de la Côte d’Ivoire, c’est rester fidèle à l’esprit de famille et de solidarité qui doit toujours organiser nos relations’’, a précisé le député Bindi Ouoba.

Il a profité de la tribune pour saluer ‘’les efforts sans cesse consentis par les plus Hautes autorités de la Côte d’Ivoire, ayant permis de remettre le pays sur la voie de l’émergence’’, exprimant son ‘’admiration et sa fierté’’ pour le ‘’génie et la magie’’ de la Côte d’Ivoire à ‘’cicatriser rapidement ses blessures, à se reconstruire aussitôt, tel le don naturel de la salamandre’’.

‘’Après plus de cinq années consécutives de croissance induite par des réformes ambitieuses, courageuses et éclairées, les résultats obtenus par la Côte d’Ivoire forcent la considération de tous et autorisent désormais d’envisager un avenir prometteur aux plans national,  sous régional,  et africain’’, a admis le député burkinabé.

Certes, a reconnu M. Ouoba, des défis énormes restent encore à surmonter, mais ‘’les filles et les fils de la nouvelle Côte d’Ivoire, celle résolument engagée sur le chemin de l’émergence, ont prouvé à travers le parcours déjà fait et les acquis déjà engrangés, qu’aucun obstacle ne survivra à la marche entamée’’.


Auteur: Apanews - Apanews




Commentaire (1)


Anonyme il y a 3 semaines (19:54 PM) 0 FansN°: 1
Vivement un Etat Fédéral en Afrique de l'ouest !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com