Quand Laurent Gbagbo dézingue Chirac et la "Françafrique"

  • Source: : France 24 | Le 27 juin, 2014 à 15:06:22 | Lu 30622 fois | 44 Commentaires
content_image

Quand Laurent Gbagbo dézingue Chirac et la "Françafrique"

Dans son ouvrage "Pour la vérité et la justice", Laurent Gbagbo, en attente de son procès, livre sa version des événements qui ont secoué la Côte d’Ivoire ces dernières années. L’ancien président n’épargne pas les hommes politiques français.

Le célèbre adage : "La meilleure défense, c’est l’attaque" ne pouvait trouver incarnation plus parfaite qu’en Laurent Gbagbo. Dans son livre "Pour la vérité et la justice", sorti le 26 juin, l’ancien président ivoirien, accusé de crimes contre l’humanité pour son rôle pendant la crise post-électorale de 2010-2011, déroule sa lecture des événements ayant secoué la Côte d’Ivoire ces dernières années.

Depuis sa cellule de la prison de Scheveningen, près de La Haye, l’ancien président ivoirien égratigne un large spectre de personnalités politiques ivoiriennes et françaises - qu’il rend toutes responsables à plus ou moins grande échelle de sa chute politique. Dans ce plaidoyer de 320 pages coécrit avec le journaliste François Mattei, Laurent Gbagbo - dont la plume est aussi incisive que victimaire - n’épargne ni Alassane Ouattara, l’actuel président ivoirien, ni Dominique de Villepin, ancien ministre français des Affaires étrangères, et encore moins Jacques Chirac ou Robert Bourgi, ex-conseiller Afrique de l’Élysée. Extraits.

    Laurent Gbagbo affirme avoir financé la campagne de Jacques Chirac en 2002

"C'était en 2001, je pense. Villepin et Robert Bourgi m'ont demandé de cracher au bassinet pour l'élection en 2002 en France. Nous étions au Voltaire, un restaurant qui est sur le quai du même nom, près de la Documentation française [à Paris, près du domicile privé de Jacques Chirac, NDLR]. C'était le prix pour avoir la paix, en Françafrique. J'ai eu une entrevue avec Chirac, tout s'est très bien passé, il m'a raccompagné, il était très amical, et il m'a dit en me tapant sur l'épaule, sur le perron : 'Je ne suis pas un ingrat.' Je ne suis pas fier de cet épisode, mais je pensais y gagner la marge de manoeuvre nécessaire pour avancer vers nos objectifs. On me l'a reproché en disant que c'était la preuve de mon double langage, que je m'appuyais sur le néocolonialisme pour le critiquer. Comme si on pouvait toujours répondre à des partenaires aussi puissants […]"

    La "bavure française" de Bouaké (2004)

[À propos du bombardement d'une base militaire française à Bouaké en novembre 2004 par l'aviation ivoirienne. On dénombra neuf morts. En représailles, la France détruisit la flotte aérienne ivoirienne.] "Il s’est avéré ensuite qu’il s’agissait d’un complot dont le but ultime était de renverser le gouvernement légitime et de m’évincer du pouvoir", écrit l’ancien chef de l’État.

À la suite de la destruction de la flotte ivoirienne, Gbagbo assure également que l’armée française a intentionnellement encerclé sa résidence présidentielle, à Abidjan. "Les Français ont dit après coup qu’ils avaient fait une erreur de trajet. Quand on connait Abidjan, c’est impossible à croire." L’ancien président soutient la thèse selon laquelle Paris voulait le renverser et mettre à sa place son chef d’état-major, le général Mathias Doué.

    L’investiture de décembre 2010 avant la crise électorale

"J’ai prêté serment le samedi 4 décembre 2010, au Palais, après que le Conseil constitutionnel eut statué sur les recours que nous avions déposés […] Le Conseil constitutionnel venait de proclamer les résultats, et me désigner comme vainqueur de l’élection. J’ai reçu le jour même un coup de fil de Sarko. Il était furieux : 'Il ne fallait pas que le Conseil constitutionnel fasse ça, non, non, il ne fallait pas !' C’est la démarche d’un fou, pas celle d’un chef d’État. Comment peut-on se permettre aujourd’hui, au XXIe siècle, d’appeler un autre chef d’État pour lui dire une chose pareille ? C’est à ce moment précis, quand j’ai raccroché, que j’ai eu le sentiment que tout pouvait déraper."

Selon Laurent Gbagbo, l’élection présidentielle de 2010 était un "traquenard", "préparé de longue date" destiné à installer Alassane Ouattara à la magistrature suprême.

    Sarkozy et de Villepin, l’arrogance personnifiée

"Sarkozy ramène tout à lui. […] Il était l'ami de Ouattara et il ne m'aimait pas, je l'ai toujours su. […] Chez lui, à la place des idées, il y a l'arrogance. Georges W. Bush était le symbole achevé de ce type d'homme. Ce sont des hommes sans pensée profonde. C'est dans cette catégorie que je classe Sarkozy. Ou Villepin. Des arrogants, qui utilisent leur arrogance en lieu et place de la pensée. C'est comme cela qu'ils croient montrer que la France est grande, alors qu'ils prouvent seulement qu'elle est devenue petite."

    François Hollande, ce "lâche"

"François Hollande, il venait me voir à mon hôtel chaque fois que j'étais à Paris. Je n'en ai jamais rien attendu, et je n'en attends rien. Les avocats de Ouattara ici, à La Haye, sont ses amis intimes, Jean-Paul Benoit et Jean-Pierre Mignard. Ouattara ne les a certainement pas choisis au hasard. Il sait ce que lobbying veut dire... Les socialistes français ont un complexe... Ils veulent faire croire qu'ils gouvernent comme la droite. Au début des années 2000, Villepin les a tous manipulés, en leur disant le monstre que j'étais... Ils ont eu peur d'être éclaboussés, ils m'ont lâché."

Auteur: France24 - France 24






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (35)


Le Camion En Juin, 2014 (15:40 PM) 0 FansN°: 1
Pauvre mec tu es au bout du rouleau ! Quand on en vient à cracher ainsi dans la soupe via des pseudo-mémoires c'est certain qu'on joue ses dernières cartouches. N'oublie pas quand même lacte d'accusation "crimes contre l'humanité. Ainsi finissent les rois nègres à la Haye ou sous les balles des kalachnikoff. Mais bon c'est pas moi qui vais les plaindre. Et en plus ils ont planqué du pognon pour leur progéniture ! Donc ça recommencera.
Kiz En Juin, 2014 (19:36 PM) 0 FansN°: 1
gbagbo à aidé le mfdc.
c est un salaud.
qu il crève en prison en attendant que son ami yaya jammeh l 'y retrouve.
Footixx En Juin, 2014 (15:45 PM) 0 FansN°: 2
Tous les dirigeants africains Bagbo y compris sont tous des corrompus.



Pire à la coupe du monde certains dirigeants sont payé pour pénaliser leurs équipes à cause des paris.

En ne donnant pas les joueurs leur primes.



L'afrique est mentalement malade et a besoin d'un Freud africain pour le soigner.

Atypico En Juin, 2014 (15:53 PM) 0 FansN°: 3
Accusez même à raison la France Afrique après en avoir tiré profit c'est bien digne d'un type qui a préféré déclencher la guerre civile sur des mots d'ordre digne des Le Pen en France pour obéir à sa moche de femme et rester au pouvoir contre l'avis majoritaire des électeurs. Lui est le premier criminel de guerre civile même 'il n'est pas le seul !
Chuad En Juin, 2014 (16:17 PM) 0 FansN°: 4
Même si tout ceci est vrai! Avec tout ce qui s'est passé, c'est indigne de le raconter

Takou En Juin, 2014 (16:22 PM) 0 FansN°: 5
Tu devrais honte d'affirmer financer la Campagne de Chirac



Ton pays en avait plus besoin



Avec telles personnes l'Afrique est perdue
Boy Virginia En Juin, 2014 (16:36 PM) 0 FansN°: 6
Laurent Bagbo tu as parfaitement raison et ce que tu dis nous le savons deja c est la triste , et cela demontre que tu es un voyou comme eux .

En fin de compte ceux sont les Africains qui sont perdant , tu prends l argent du peuple Ivoirien pour le donner au putain de socialiste francais ou whatever ,

Nous savons aussi que tu n etait pas le seul, tous ces connards de presidents Africains qui le font finiront mal.

Sachez qu il y a un Dieu Absolu sur terre.



Nerver En Juin, 2014 (16:59 PM) 0 FansN°: 7
France Afrique quelle merde
Sam En Juin, 2014 (18:16 PM) 0 FansN°: 8
Mais ce texte nous ete poste il ya de cela deux semaines non???? Pourquoi nous le remettre encore sans rien changer. Il n'ya rien de nouveau dans ce texte avec celui qui nous a ete presente il ya de cela quelque temps. Tout le monde sait que Gbagbo a accuse certaines personnalites africaines et francaises, et apres???
Chretien En Juin, 2014 (15:00 PM) 0 FansN°: 1
en plus celui qui a ecrit le texte ne sait pas ecrire. laissez le journalisme au journalistes. d'abords il commence par reveler son penchant contre bagbo, et le texte est crible de fautes gramaticales.
Paulus En Juin, 2014 (18:17 PM) 0 FansN°: 9
Voici le prototype du chef africain .Gbagbo avait une haine viscérale envers les autres africain de l'Ouest
Pape Maguette En Juin, 2014 (18:24 PM) 0 FansN°: 10
C pour le mondial wala?
Diam En Juin, 2014 (18:33 PM) 0 FansN°: 11
de toute façon ce son les meilleur de nous qui son traiter comme des dictateur ou des criminel des chef Africain que l'on traîne a la court de la haï qu'elle honte .
Afrikanist En Juin, 2014 (18:56 PM) 0 FansN°: 1
gbagbo a fait de la ci une grosse poudrière.
il doit être fusillé
Famondy En Juin, 2014 (19:17 PM) 0 FansN°: 12
CELA VOUS APRENDRA A NE CHOIIR COMME SEUL ALLIE FIABLE + VOTRE PEUPLE !!!!!!!!!!!!!!
L'afrique Sera Libre En Juin, 2014 (19:34 PM) 0 FansN°: 13
"La Côte d'ivoire est la pierre d'achoppement indispensable de la zone franc en Afrique de l'Ouest. C'est la raison pour laquelle il vaut toujours mieux avoir à sa tête quelqu'un qui ne remettra rien en cause. (…) La Côte d'ivoire avait les moyens de quitter cette dépendance de la zone franc, même seule, et je m'apprêtais à le faire, c'est pourquoi on a voulu m'empêcher de poursuivre ma route. Un président du FMI (…), je comprends que c'était préférable à Laurent Koudou Gbagbo."









Laurent GBAGBO ( Pour la vérité et la justice )
L'afrique Sera Libre En Juin, 2014 (19:35 PM) 0 FansN°: 14
Sarkozy Ou Villepin



"Des arrogants, qui utilisent leur arrogance en lieu et place de la pensée. C'est comme cela qu'ils croient montrer que la France est grande, alors qu'ils prouvent seulement qu'elle est devenue petite."









Laurent GBAGBO ( Pour la vérité et la justice )
Verite Des Verite En Juin, 2014 (19:36 PM) 0 FansN°: 15
"C'est aux armes que Guillaume Soro doit sa place. Il devra s'inquiéter si un jour il ne les a plus avec lui."







Laurent GBAGBO ( Pour la vérité et la justice )
Le Digne Fils D'afrique En Juin, 2014 (19:37 PM) 0 FansN°: 16
"J'ai été pendant toutes ces années comme un poisson qu'on voulait asphyxier en le jetant sans arrêt hors de l'eau. Mais je réussissais toujours à replonger dans mon élément (…). Alors Sarkozy a pris un gourdin."







Laurent GBAGBO ( Pour la vérité et la justice )
Qui Vivra Verra  En Juin, 2014 (19:38 PM) 0 FansN°: 17
"L'Élysée a toujours eu deux fers au feu : "Bédié et Ouattara". Le problème en Côte d'Ivoire est venu de leur rivalité à la mort d'Houphouët, qui est allé jusqu'à l'exclusion de Ouattara par Bédié. (…) Il a même lancé contre lui un mandat d'arrêt international (…), mandat que j'ai levé quand j'ai eu le pouvoir. Ils sont aujourd'hui ensemble contre moi. Je n'aimerais pas être dans l'intimité de leur conscience."







Laurent GBAGBO ( Pour la vérité et la justice )
François Mattei  En Juin, 2014 (19:39 PM) 0 FansN°: 18
« (…) Gbagbo allait faire s’effondrer le système. Le fait qu’il s’orientait peut-être vers une monnaie ivoirienne, le fait qu’il ne voulait pas renouveler les accords de défense, le fait qu’il ne soit pas venu à la célébration du cinquantenaire des Indépendances à Paris, quand Nicolas Sarkozy a réuni sur les Champs-Élysées tous les chefs d’Etat francophones africains… Il ne convenait pas… Il y a très longtemps à mon avis qu’on n’en voulait plus. »







François Mattei (RFI)
Afrikaner En Juin, 2014 (19:39 PM) 0 FansN°: 19
CHEFS D ETAT AFRICAINS RETENEZ CECI: LA FRANCE EST UNE GARCE:TU TE DONNES A ELLE ,ELLE TE PIETINE,TU TE REFUSES A ELLE,ELLE TE PIETINE ALORS AUTANT NE PAS DONNER A ELLE .GBAGBO L A APPRIS A SES DEPENDS
Qui Vivra Verra En Juin, 2014 (19:40 PM) 0 FansN°: 20
Linas-Marcoussis



« Ce n’est pas une solution qui a été présentée à Marcoussis, estime Laurent Gbagbo. Ils voulaient juste, au mieux, me transformer en "reine d’Angleterre" pour que je n’aie plus de véritable rôle politique. Vider la Constitution et mon statut de leur contenu, c’est cela que recherchait Chirac (…) Quant à Villepin, il voulait m’écarter. »











Laurent GBAGBO ( Pour la vérité et la justice )
Gildas Le Lidec En Juin, 2014 (19:41 PM) 0 FansN°: 21
Je me souviens entre autres du regret qu'exprimait une semaine après le général Poncet, lorsque nous nous retrouvâmes autour d'un barbecue à la résidence, de ne pas avoir obtenu l'autorisation de Paris de bombarder le palais présidentiel pour régler le sort de Gbagbo. La manœuvre fut conduite sept ans plus tard !





Gildas Le Lidec (’Ancien ambassadeur de France)
Le Fils Digne D'afrique En Juin, 2014 (19:43 PM) 0 FansN°: 22
« Ecoutez ma parole car elle est pure de tout mensonge.

Elle a la limpidité de l’eau de pluie

Et la violence de l’ouragan.

Le monde est malheureux

Parce que les hommes ne se souviennent pas.

Or hier n’est pas encore loin

Et demain est profond,

D’une profondeur pleine d’espoir.

Ecoutez ma parole : elle ne sait qu’avancer !

Ecoutez ma parole : l’Histoire est Vérité ! »





Laurent GBAGBO (Soundjata, Lion du Mandingue)
Théophile Kouamouo  En Juin, 2014 (19:46 PM) 0 FansN°: 23
Les Ivoiriens, d'un bord ou d'un autre, ont juste besoin de s'extraire quelques temps du confort de leurs certitudes partisanes ressassées pour se mettre d'accord sur le fait qu'en couvrant Gbagbo d'opprobre et Ouattara de gloire, l'on casse durablement un ressort national. Parce que Gbagbo charrie des passions, des symboles et une certaine idée de son pays que l'on ne peut pas écraser sans conséquences







Théophile Kouamouo
Pour La Victoire De L'afrik En Juin, 2014 (19:47 PM) 0 FansN°: 24
Demeurons toujours mobilisés et confiants. Car, jamais un peuple qui lutte pour acquérir sa liberté n’a été vaincu. C’est aussi une vérité historique.







Laurent GBAGBO
Pascal Affi N'guessan  En Juin, 2014 (19:49 PM) 0 FansN°: 25
Ivoiriennes, Ivoiriens, amis de la Côte d’ivoire, vous tous qui souffrez du drame que vit notre pays, rejoignez-nous dans la lutte pour la vérité, pour la justice, pour la libération du Président Laurent Gbagbo et pour la restauration de la Côte d’Ivoire. Nous le devons, nous le pouvons et nous le ferons : dans l’union, dans le discipline, dans la cohésion et dans la solidarité.







Pascal Affi N'Guessan
Pascal Affi N'guessan  En Juin, 2014 (19:50 PM) 0 FansN°: 26
Le Président Laurent Gbagbo a montré le chemin. Il a fait sa part du travail. Laurent Gbagbo a forgé et mis entre nos mains l’instrument de notre émancipation individuelle et collective, la clé de l’avenir de la nation. A nous de faire notre part. Notre part c’est de nous mobiliser et d’assurer une plus grande coordination de nos activités en vue de réussir efficacement la libération du Président Laurent Gbagbo. C’est pourquoi j’ai décidé de nommer dans les prochains jours un Secrétariat National chargé spécialement de la coordination des actions pour la libération du Président Laurent Gbagbo.





Pascal Affi N'Guessan
Pascal Affi N'guessan  En Juin, 2014 (19:51 PM) 0 FansN°: 27
Ce procès n’est pas le procès d’un homme. C’est le procès d’une ambition, d’une vision, d’un idéal. C’est le procès de la démocratie, c’est le procès de la liberté, le procès de la dignité. C’est le procès de l’Afrique. C’est notre procès. Nous devons le gagner.







Pascal Affi N'Guessan
Pascal Affi N'guessan  En Juin, 2014 (19:52 PM) 0 FansN°: 28
L’opinion dissidente d’un des trois juges, malgré les moyens colossaux déployés par l’accusation et tout le temps accordé au Procureur pour apporter les preuves de la culpabilité de Laurent Gbagbo, est un cri, une indignation qui innocente Laurent Gbagbo.









Pascal Affi N'Guessan
Jacques Sountou Malack En Juin, 2014 (20:59 PM) 0 FansN°: 29
Mamadou Sene, je pense bien que tu n'as pas compris

grand chose de ce qui s'est passé en côte-d'ivoire.Ce reproche,

il faut plutôt l'adresser à Watara et sa bande de rebels.
Peuls,  En Juin, 2014 (08:08 AM) 0 FansN°: 30
Chirac: "En décembre 1999, Henri Konan Bédié est renversé par un coup d'Etat militaire, aussitôt condamné par la France qui s'est néanmoins bornée, constatant l'isolement politique du président déchu, à organiser son évacuation et celle de ses proches. Ayant agi officiellement pour rétablir la démocratie dans son pays, le Général Gueï, à l'origine du putsch, organise, comme il s'y était engagé, l'élection présidentielle prévue en l'an 2000. Mais après en avoir écarté à son tour, sous le même prétexte, non seulement Alassane Ouatara, mais aussi Konan Bédié, il reste seul face au candidat socialiste, Laurent Gbagbo. Ce dernier bien qu'arrivé en tête, voit aussitôt sa victoire contestée par son adversaire, qui s'autoproclame président, mais se voit contraint de s'effacer dans les jours suivants. Laurent Gbagbo prête serment en octobre 2000. Deux ans plus tard un mutinerie éclate dans le nord du pays. Les rebelles échouent à s'emparer d'Abidjan après une bataille sanglante, mais parviennent à prendre le contrôle de Bouaké et d'une partie de leur région d'origine". Fin de citation. PEULS.
Peuls,  En Juin, 2014 (08:17 AM) 0 FansN°: 31
Chirac: ".... Le 22 septembre, j'ordonne à nos troupes déjà présentes sur place d'intervenir pour protéger nos ressortissants et ceux des autres pays occidentaux, américains notamment. Considérant les autorités issues des urnes seules légitimes et soucieux d'éviter toute aggravation de la situation dont les conséquences pourraient être catastrophiques, je décide en même temps d'interposer nos forces à hauteur de Yamoussoukro, capitale politique du pays et ville emblématique de la Côte d'Ivoire de Félix Houphouët Boigny. C'est le début de l'opération "Licorne". Le 22 octobre, un accord de cessez-le-feu est signé entre les insurgés et le pouvoir légal, à l'instigation de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest, la CEDEAO. Laurent Gbagbo m'écrit le même jour pour m'informer de l'accord qui vient d'être scellé et par lequel les mutins se déclarent prêts à engager le dialogue avec le gouvernement". Fin de citation. PEULS.
Peuls,  En Juin, 2014 (08:26 AM) 0 FansN°: 32
Chirac: ".... En vue de faire respecter cet accord, le président ivoirien "sollicite l'aimable et urgente contribution des forces françaises à Abidjan". "Cette contribution m'écrit-il, devrait se traduire par la présence de vos forces dans les localités déclarées zones de guerre par le gouvernement et leur déploiement dans les villes occupées. Leur présence permettra d'assurer la surveillance de l'application effective par les mutins et par le gouvernement de l'accord portant cessation des hostilités, ainsi que le ravitaillement normal et la reprise des activités socio-économiques dans toutes les localités. Je sais, conclut-il, que l'aide de la France qui n'a jamais fait défaut à mon pays lui sera encore une fois acquise dans cette épreuve". Cette lettre ne me dit rien qui vaille, connaissant le caractère tortueux et manipulateur de son signataire, lequel, pour tout dire, ne m'a jamais inspiré confiance". Fin de citation. PEULS.
Peuls,  En Juin, 2014 (08:47 AM) 0 FansN°: 33
Ces quelques lignes extraites des Mémoires 2 du Président Jacques Chirac "Le temps présidentiel", NiL éditions, Paris, juin 2011, pages 424 - 426, attestent et illustrent le rôle que joue toujours la France dans toutes les guerres civiles, coups d'Etat en Afrique francophone. Pour ses intérêts économiques, stratégiques. Et cela après plus de 54 ans d'indépendance......virtuelle! NOUS rappelons que Son Excellence, Laurent Gbagbo, l'authentique Président de la République de Côte d'Ivoire, avait divorcé la Française, mère de son Fils, pour se remarier à avec une Négresse authentique, Simone, qui a finit, elle aussi, dans les prisons de Ouatara & Soro. L'autre Négresse, originaire du Nord, n'est pas inquiétée. Le caractère ethnique-clanique-régional, les haines-racismes vsicéraux envers les Bétés, ethnie de Président Gbagbo, connue pour ses dignité-noblesse-courage, son attachement aux valeurs fondamentales de la RCI, animaient-motivaient-orientaient-guidaient les minables Ouatara & Soro. Encore aujourd'hui. Chirac, bien qu'agissant dans le cadre des intérêts de son pays, n'a jamais pensé humilié Gbagbo pour un installer une marionnette à la Tête de la RCI. C'est le minable-raciste Sarkozy qui a fait ce pas, avec la complicité de Blaise Compaoré et du sinistre-sénile-ethniciste-confrériste-raciste-opportuniste-corrompu-méchant wade. PEULS.
Kesako En Juin, 2014 (12:53 PM) 0 FansN°: 34
En se taisant , prisonnier a la Haye, Gbagbo Laurent pouvait passer, pour des esprits simples, comme une victime d'un complot occidenta!!!

Mais comme on dit, qui parle se découvre et c'est Gabgbo Laurent lui même qui affirme et écrit , avoir finance en partie la campagne électorale de Jacques Chirac, homme de droite et patron de la Francafrique, et ennemi politique de la gauche française, de l'ami de Gagbo , Guy Labertit.

On peut subodorer donc, sans difficulté , que bien qu'il ne l'ait explicitement , que le parti socialiste a également été finance par Gbagbo Laurent et tout cela sur fonds publics Ivoiriens, que ce soient des fonds politiques, ou budget de la presidience Ivoirienne.

Au détriment des besoins sociaux des Ivoiriens Gbagbo Laurent, apportaient des fonds a la Francafrique qu'il vitupère et dénonce cependant .

Quel pauvre type, et c'est anti modèle que des endoctrinés, hurbulerlus veulent nous présenter comme modèle et patriote?

Arrêtons donc vos divagations et d'insulter l'Afrique et les Africains.
Bcp D'innocent En Afrk En Juin, 2014 (17:36 PM) 0 FansN°: 35
Vous nous prenez pour qui? Des moutons?

Comment est ce que le Président Laurent a pu faire de la CI une poudrière?

Arrêtez d'insulter notre intelligence, nous ne sommes pas amnésique du rôle de tout le monde en CI.

Gbagbo, qui est à la CPI aujourd'hui, est l'acteur de la vie politique ivoirienne qui a le moins contribué au désastre qu'a connu ce pays. Il était opposant et passait de temps en temps en prison, cela ne l'a pas poussé à créer une rébellion. Et quand il a eu le pouvoir pendant que des frères de partie se déchiraient sur fond de "moi je suis ivoirien digne fils de Boigny, toi tu es burkinabé donc pas ivoirien et pas digne d’être héritier de Boigny donc Chef d’État", c'est là qu'on trouve qu'il est mal élu, qu'il est mauvais, qu'il est dictateur parce qu'il n'est pas partisan du système de la françafrique, qu'il a ouvert l’économie de son pays aux autres influences, qu'il est entrain de desserrer l'emprise française dans son pays. Alors on contraint des énémis (Bédié-Ouatara) à s'unir, créer une rebéllion au nord ( soutenu par les caciques de la françafrique comme Campaoré, Wade (notons en passant que c'est à cause du soutien de wade aux rebelles -la venu de Soro "Chef rebelle" à Dakar, reçu au Palais par Wade- que Gbagbo a riposter par le coup de pouce à sa manière au rebelle de casamance) et Bongo.

GBAGBO A LA CPI, C'EST JUSTE UN SIGNAL FORT POUR LES PRÉSIDENTS QUI VOUDRAIENT SE SOUSTRAIRE DU JOUG DE LA FRANCE. Le prochain c'est Théodoro O, NGUEMA. Il derrange actuellement les occidentaux avec ses idées émancipatrices pour l'Afrique. Ils préparent certainement sa liquidation avec la complicité de leurs nègres de service gouverneur africains. l'AVENIR ME CONFIRMERA. Mais il y aura toujours de nos frère africain moins patriote qui travaille contre l'Afrique sans le savoir en étant portant des slogans dénigreurs que les ennemis confectionnent pour notre perte. LA FRANCE NE SERA L'AMI DE L'AFRIQUE QUE QUAND ON TRAITERA D’ÉGAL A ÉGAL.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com