"Les trois conditions pour l'émergence"

  • Source: : Seneweb.com | Le 23 avril, 2017 à 16:04:32 | Lu 3777 fois | 31 Commentaires
content_image

Moubarack Lô, économiste

Comment reconnait-on un pays émergent ? L'économiste Moubarack Lô cite trois caractéristiques. "Un pays émergent est un pays qui a une croissance rapide et durable. Quand on observe ce pays pendant 10 ans, il doit avoir un taux de croissance qui avoisine les 7%", martèle-t-il à l'émission Grand Jury de la Rfm ce dimanche.

Comme exemple, le conseiller du Premier ministre évoque la Malaisie ("de 1990 à 1997, le taux moyen en croissance est de 7%") et la Chine ("depuis 1990, c'est des rythmes effrénés de croissance").

Deuxième condition : la croissance doit être diversifiée. Et de trois : le pays doit être un acteur des échanges mondiaux en exportant des produits manufacturiers. Tout ceci, souligne Moubarack Lô, doit se faire dans un cadre macro-économique sein.

Le Sénégal est sur le chemin, mais il devra redoubler d'efforts. "À partir de 2019, il y aura le second Pse, indique l'économiste. Le Pse est un plan sur 2014-2018. Le premier Pse suit en quelque sorte les prévisions. Parce qu'il fallait passer de 7 à 8%. Il faudra faire beaucoup d'effort dans le domaine de la transformation, dans le domaine de l'industrialisation, dans le domaine de la création d'emploi."


Auteur: Chamsidine Sané - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (21)


Anonyme En Avril, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 1
UN PUR THEORICIEN
Anonyme En Avril, 2017 (17:24 PM) 0 FansN°: 2
Excellente Analyse
Une Seule Condition Le Travail En Avril, 2017 (17:36 PM) 0 FansN°: 3
Tout le monde sait que le sénégalais ne travaille pas. Tout le monde tape sur l'Etat et sur son gouvernement en oubliant que c'est la population qui par son travail crée de la richesse. L'Etat ne fait que collecter des impôts et taxes. J'ai été ahuri d'entendre la Tabaski passée des gens y compris la presse accusé le gouvernement à travers le ministre de l'élevage d'être responsable d'une pénurie éventuelle de mouton; comme si c'est le ministre qui doit aller élever des moutons pour ensuite approvisionner le marché.

Nous voyons des gens préférer vendre des cures dents, du menthelatum, quelques morceaux de colas, plus tôt que d'aller cultiver ou élever du bétail.

Quel est le sénégalais qui arrive à l'heure à son lieu de travail? Quel sénégalais qui fait effectivement le travail pour lequel il est payé? AUCUN!

La triche était connu dans l'administration, mais ce mal est entrain de gangrener le secteur privé. Aujourd'hui c'est la course aux cérémonies religieuses. Chacun a fait comme par enchantement son grand père un "érudit". Si ce n'est le "DIANGUE" de mon village, c'est celui de ma communauté.

Chacun veut être riche sans travailler. La conséquence est que les commissariats de police, les brigades de gendarmerie, les tribunaux sont submergés par des plaintes pour causse d'escroquerie.

La presse a une grande responsabilité dans cette situation car au lieu de mettre la population devant leur responsabilité, elle monte cette population contre l'Etat comme si ce dernier détenaient des moyens de production.

En tout cas une chose est sûr on aura Barack OBAMA comme Président de la République et Anguela MERKEL comme Premier Ministre, celà ne fera pas du Sénégal un pays développé; comme presque tous les pays africains d'ailleurs.

Le problème est que nous n'avons même pas la mentalité pour se développer. Par exemple comment dans un pays où des charrettes roulent sur des autoroutes peut espérer se développer.

Ce n'est ni notre mentalité, ni notre travail encore moins notre discipline qui nous permettront de nous développer.

Tapons sur l'Etat chaque jour et toujours avec l'appui de la presse et nous verrons si sans production de la part de la population l'Etat aura les moyens de sa politique.
Reply_author En Avril, 2017 (20:22 PM) 0 FansN°: 1
mon cher compatriote, vous avez entièrement raison.
Reply_author En Avril, 2017 (20:47 PM) 0 FansN°: 2
tu as résumé le modèle sénégalais
Reply_author En Avril, 2017 (21:16 PM) 0 FansN°: 3
angela merkel est la chancelière de l'allemagne, première économie d'europe,, elle n'est pas premier ministre, ton exemple est inapproprié. ou est tu as vu une charrette sur l'autoroute, arrêtez de raconter des âneries, le problème n'est pas reciter une litanie de ce qui ne va pas mais de donner des solutions à ces maux de notre société.
Reply_author En Avril, 2017 (08:45 AM) 0 FansN°: 4
tu es nul c'est la gestion de l'impot quipose un pb
Reply_author En Avril, 2017 (10:13 AM) 0 FansN°: 5
chancelière c'est le premier ministre
Reply_author En Avril, 2017 (11:54 AM) 0 FansN°: 6
une fois n'est pas coutume. voilà un excellent diagnostic. simplement il faut y ajouter le gout immodéré du senegalais pour le luxe et les futilités
Reply_author En Avril, 2017 (14:02 PM) 0 FansN°: 7
tu as parfaitement raison
Macky Korr Mareme Faye  En Avril, 2017 (17:52 PM) 0 FansN°: 4
Donc pour Lo le Sénégal est loin d'être émergent car il ne produit pas encore de produits manufacturés ayant un effet sur les échanges mondiaux ?
Anonyme En Avril, 2017 (18:42 PM) 0 FansN°: 5
 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   maintenent jusquau 2019 les lider senegalais , moo gnake diomm,bla bla bla bla :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
Anonyme En Avril, 2017 (19:52 PM) 0 FansN°: 6
travailler plus,travailler plus ,travailler plus. voila les trois conditions.  :sunugaal:  :thumbsup: 
Anonyme En Avril, 2017 (21:01 PM) 0 FansN°: 7
S'il vous plait qui d'entre vous a entendu le Maroc l'Ethiopie ou le Rwanda parler d’Émergence?  :interrogation:  :interrogation: 
Anonyme En Avril, 2017 (22:09 PM) 0 FansN°: 8
Toi Lo ta crédibilité est tombée à l l eau...
Anonyme En Avril, 2017 (22:13 PM) 0 FansN°: 9
Anonyme En Avril, 2017 (00:03 AM) 0 FansN°: 10
Les conditions de l'émergence : travailler, encore travailler, toujours travailler, beaucoup travailler.



Tiens.... j'ai déjà entendu ca quelque part...



Anonyme En Avril, 2017 (06:59 AM) 0 FansN°: 11
revoila un transhumant à qui le maquis a fermé le bec à coup de fromages
Anonyme En Avril, 2017 (08:36 AM) 0 FansN°: 12
Bizarre , depuis qu'un certain Mr Ka les a denoncé Vendredi dernier, sur le plateau de television de la Dtv, il sort de sa reserve. hahahah. Merci monsieur Ka beau travail.
Anonyme En Avril, 2017 (09:40 AM) 0 FansN°: 13
Comment créer les conditions d'accès à un mental d'émergent, à l'exportation notable

de produits manufacturés.
Anonyme Le Prince Du Pays En Avril, 2017 (09:57 AM) 0 FansN°: 14
le développement demande d’énormes sacrifices et d'efforts les sénégalais ne sont pas prêtent pour travailler donc busons nos ''thé'' et palabrons toute la vie.
Anonyme En Avril, 2017 (10:04 AM) 0 FansN°: 15
c'est un théoricien car on lui a posé lors de l'émission comment se porte les 5 ans de macky sur le plan économie mais il ne pouvait pas y répondre
Constat SÉvÈre En Avril, 2017 (10:12 AM) 0 FansN°: 16
AVEC LE CONSTAT ET LES CRITERES RETENUS PAR CET ECONOMISTE LA CONCLUSION PROVISOIRE CAR L ECONOMIE NE S ARRETE PAS EST QUE LE

SENEGAL EST MAL PARTI

CITEZ MOI UN PRODUIT MANUFACTURÉ MADE IN SENEGAL ?

LES TAUX DE CROISSANCE NE SONT PAS ATTEINTS

CES TAUX NE SONT PAS ATTEINTS PAR UNE DIVERSIFICATION DES PRODUITS ET PRODUCTION

L ETAT NE FAIT PAS DE LA DESTINATION SENEGAL

UNE ATTRACTION POUR LES TOURISTES ET POUR LES INVESTISSEURS

IL SE CONTENTE D ENCAISSER TAXES IMPOTS AU BENEFICE DE SA CLASSE POLITIQUE ET AU DETRIMENT DES POPULATIONS
Bayfaal En Avril, 2017 (11:52 AM) 0 FansN°: 17
á quoi sert une croissance sans emplois ? c`est sentir les bons plats sans manger en ayant faim.Tous les projects générateurs d`emplois sont recuperes par les chinois, les francais, les espagnols , les turcs, et les sénégalais s`endorment . Il faut se réveiller avant que cela soit trop tard , les routes et l`argent généres vont aux etrangers pour des generations.
Anonyme En Avril, 2017 (12:02 PM) 0 FansN°: 18
Numéro 16 l'industrialisation suppose des préalables dont un environnement propice aux investisseurs. Pour ce faire, il y a lieu de mettre en place des infrastructures physiques telles que les routes, chemins de fer, centrales électriques , ports, aéroports, télécommunications ,etc. pour améliorer la compétitivité du pays. A cela s'ajoute des reformes structurelles, la lutte contre la corruption,la stabilité du pays, des institutions crédibles et performantes. toutes choses que le Sénégal est entrain de réussir de mettre en place.
Anonyme En Avril, 2017 (13:01 PM) 0 FansN°: 19
wahe kesse lekal sa fromage te nopi
Anonyme En Avril, 2017 (13:40 PM) 0 FansN°: 20
l'analyse du numero 3 si dessus me parait pertinente,nous connaissons nos propres maux mais nous ne faisons rien ou n'osons rien entreprendre pour y remedier,nous nous employons bien que mal, à satisfaire nos besoins fondamentaux par un Etat à vocation providentielle avec des regimes politiques conservateurs de pouvoir,craintifs parce que complaisants, qui n'osent prendre courageusement le taureau par les cornes. au risque de perdre sa position, avec ça,on se plaind que des investisseurs nous viennent de l'exterieur et recuperent en retour, le fruit de leur investissement ce qui me parait parfaitement normal,pour que notre economie ne soit pas extravertie encore faut t il qu'on se mette au travail au lieu de nous complaire dans la facilité et de tout demander à l'Etat responsable de tout et de rien.
Anonyme En Avril, 2017 (13:59 PM) 0 FansN°: 21
le Sénégal a vécu 57 ans d'indépendance. Mais depuis 5 ans je n'ai jamais vu un Président aussi travailleurs que le Président Macky sall. peut être c 'est à cause de mon jeune age.aujourd'hui Tous les indicateurs de performance, tous les agrégats économiques lui donne raison: croissance du PIB, les rapport sur la transparrence, la lutte contre la corruption etc.



En effet les conditions basiques pour espérer survivre sont 5 accès: accès à l'eau, accès à l'électricité, accès à une case de santé, accès à une école ou daarra, et l’accès à une piste de désenclavement.

113molliards ont été mis ne reste que pour ces 5 conditions dans le cadre du pudc.



Diamniadio devrait constituer un hub industriel, vous pouvez vous-même constater l’érection de cette zone industriel qui servira pour une forte production pour exporter.



je ne comprend pas pourquoi autant de réticence à l'egards de ce Monsieur. c'est un bosseur et IL va très vite, mais il peut pas aller plus vite que le TER.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com