Financement des femmes : Une "campagne de récupération de l’électorat’’ selon ‘’Arc-en-ciel’’

  • Source: : Seneweb.com | Le 02 juillet, 2018 à 12:07:27 | Lu 954 fois | 2 Commentaires
content_image

Meeting de Financement des Femmes

L’entrée en politique du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, continue de mettre en rogne les membres du mouvement ‘’Arc-en-ciel’’. Ceux-ci, après un bon round d’observation, pour analyser les actes posés par‘’l’argentier de l’Etat’’, ont rué dans les brancards pour fustiger les financements au profit des associations de femmes. Des financements qui, selon eux, ne sont rien de plus qu’une ‘’campagne de récupération de l’électorat’’.

‘’Nous avons constaté que pour parvenir coûte que coûte à un second mandant, le Président Macky Sall ne lésine plus sur les moyens, en mettant même ses ministres chargés des Finances publiques directement dans la campagne de récupération de l’électorat. C’est pour la première fois d’ailleurs dans l’histoire politique du Sénégal et des grandes démocraties du monde, que l’on voit les grands ‘’argentiers’’ de l’Etat entrer ouvertement dans une campagne électorale, avec des financements de Gie et de groupements de femmes de leurs propres militants politiques.

Aucun patriote ne peut laisser faire cela plus longtemps !’’, a déclaré son leader Sheikh Mamadou Dieng. Celui-ci, président de ladite structure, dans un communiqué parvenu à Seneweb, s’est aussi prononcé sur la situation politique du pays. Dans ce document rédigé à la sortie de la réunion dudit mouvement tenue samedi 30 juin dernier, à leur siège à Thiès, ‘’Arc-en-ciel’’ dit se préoccuper vivement de ‘’l’état de la démocratie avec la poursuite de l’entreprise de démantèlement et de dérèglement de tout notre système politique qui est pourtant l’une des plus anciennes démocraties d’Afrique.

En effet, par les emprisonnements répétés et le bannissement, par les modifications unilatérales des règles électorales, et par l’imposition d’un système de parrainage dont l’objectif essentiel est d’éliminer les candidatures les plus crédibles, le Président Macky Sall est en train d’installer le Sénégal dans une dictature rampante qu’aucun patriote ne pourrait laisser instaurer sans réagir. Il s’y ajoute comme pour bien masquer les dérives, la confiscation permanente des systèmes de communication officiels au profit exclusif de son parti (l’Alliance pour la République) et de ses alliés’’.


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Juillet, 2018 (14:00 PM) 0 FansN°: 1
si je comprends bien ,un gouvernement au pouvoir doit s'abstenir de financer en exclusiveté les femmes sinon cela devient de la recuperation politique ,quelle idée farfelue ! j'aurais mieux compris s'il s"avere que ce financement a été reservé aux femmes d 'un clan politique, dans ce cas il y a lieu de s'indigner de cette façon injuste et partisane de gouverner .
Anonyme En Juillet, 2018 (21:25 PM) 0 FansN°: 2
Et après ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com