Investitures pour les législatives : BBY veut ’’des consensus larges’’ dans ses rangs

  • Source: : APS | Le 15 mars, 2017 à 13:03:04 | Lu 1935 fois | 3 Commentaires
content_image

Investitures pour les législatives : BBY veut ’’des consensus larges’’ dans ses rangs

La coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), regroupant le pouvoir et ses alliés, a indiqué avoir instruit ses instances d’organiser, "dans les meilleurs délais, les concertations à la base pour construire des consensus larges autour des investitures" en direction des législatives du 30 juillet prochain.
 
Dans un communiqué portant sur la tenue lundi de la dernière conférence des leaders regroupant l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) et ses alliés, Benno Bokk Yaakaar dit avoir instruit ses instances d’organiser, "dans les meilleurs délais, les concertations à la base pour construire des consensus larges autour des investitures".
 
La coalition au pouvoir annonce par ailleurs "avoir validé les structures des jeunes, des femmes, des cadres et des sages", des instances "mises en place récemment", note le communiqué.
 
Elle juge en outre satisfaisantes les conditions dans lesquelles les inscriptions sur les listes électorales "se déroulent progressivement" sur l’ensemble du territoire national, non sans exhorter responsables et militants "à redoubler d’efforts dans la mobilisation des électeurs en vue d’atteindre, voire dépasser les objectifs que le gouvernement s’est fixé’. 
 
Les leaders de BBY ont par ailleurs "pris acte des poursuites judiciaires engagées sur la base des recommandations de l’Inspection générale d’Etat consécutivement à la vérification administrative et financière des institutions municipales de Kaolack, Fatick, Ziguinchor, Dakar, Pikine, Guédiawaye et Saint-Louis", rapporte le communiqué.
 
Il fait notamment allusion à l’inculpation il y a une semaine du maire de Dakar Khalifa Sall et de cinq de ses complices présumés, placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics et blanchiment de capitaux.
 
A ce sujet, BBY dit réaffirmer son "attachement aux principes de reddition des comptes et d’égalité des citoyens en application des lois en vigueur".
 
La défense de l’édile de Dakar, par la voix de l’avocate Aïsatta Tall Sall, par ailleurs maire de Podor, estime que Khalifa Sall "est victime d’une cabale" politique.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Mars, 2017 (13:31 PM) 0 FansN°: 1
De grâce Khalifa n’écoutez pas serigne Abdou !





Nous appelons monsieur Khalifa SALL à ne pas écouter serigne Abdoul Aziz SY, encore moins à accorder le moindre crédit à sa médiation.

Serigne Abdou est partisan. Il est du coté du pouvoir, de Macky SALL et donc ne peut et ne compte que nuire aux interets de Khalifa SALL en servant ceux du camp de Macky SALL.



Devons nous rappeler à Khalifa SALL qui est Serigne Abdou ?



Serigne Abdou est né le 31 octobre 1928 à Tivaouane. Il est le quatrième fils de serigne Babacar SY.

A partir de l’age de 4 ans jusqu’à sa majorité, il fut confié à des maitres pour son apprentissage du Coran et des sciences islamiques ; maitres parmi lesquels nous pouvons citer serigne Alioune Gueye et serigne Moussa Niang.



Ces maitres se faisant vieux, son éducation, ainsi que celui de plusieurs autres grands espoirs de la tarikha, fut confié par serigne Babacar à son grand frère seyd Cheikh Ahmad Tijany SY Al Maktoum.



Quand serigne Cheikh, du fait de son calendrier, commença à beaucoup s’absenter de Tivaouane, il les confia à son frère « jumeau » serigne Mansour.

C’est à la fin des années 40 que serigne Abdou fut appelé à occuper le poste de secrétaire particulier de son père.



Serigne Babacar SY, au terme de sa vie, lui confie qu’il a confié la gestion de sa hadrra et de sa maison à seyd Cheikh Ahmad Tijany SY Al Maktoum et qu’il lui demandait, à lui Abdoul Aziz essentiellement, d’être soutien et d’aider son frère dans sa tache.



Pourtant, en 1993, il n’hésitera pas à s’opposer à seyd Cheikh ouvertement parce que ce dernier soutenait l’opposant Abdoulaye WADE. Il lui fera savoir qu’il ne fera pas face au pouvoir, qu’il en avait assez de se battre contre un pouvoir et qu’il soutiendra tout pouvoir à partir de la.



Depuis lors, il l’a assez répété et est constant dans cette position.



Celui qui trahi les instructions de son père, désobéi à son frère qu’il n’a pas vu depuis 25 ans pour les beaux yeux des présidents de la république ne mènera certainement pas un combat pour l’opposant Khalifa SALL.



Nous nous rappelons de ce qu’à donner sa médiation sur le dossier Idrissa SECK- Abdoulaye WADE.

Il a fait faire à Idy un acte qui lui a ôté toute chance d’accéder à la présidence de la république.

Aujourd’hui qu’en est il de leur relation ?

Il l’a laissé tomber comme il a laissé tomber Abdoul MBAYE après son limogeage et tant d’autres.

Serigne Abdou est partisan. C’est un eternel transhumant qui est tout le temps du coté du pouvoir.
Anonyme En Mars, 2017 (14:09 PM) 0 FansN°: 2
merci de nous donner son age mais tu as omis de dire que son oncle et homonyme abdou aziz l'a fait porte parole ainsi que son frzere mansour 25 ans sans voir son frere makhtoum l'invisible c normal un invisible on ne peut le voir

que la paix soit sur nous tous
Anonyme En Mars, 2017 (14:35 PM) 0 FansN°: 3
ce n est pas Benno bokk yaakaar mais

Benno bokk bénn bakkaar

Benno bok tass yaakaar

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com