Opa sur la Sar: Les manœuvres de Locafrique pour virer le Dg Omar Diop

  • Source: : Seneweb.com | Le 27 décembre, 2017 à 11:12:23 | Lu 4232 fois | 9 Commentaires
content_image

La Sar

Après avoir acquis 34% du capital de la Société africaine de raffinage (Sar), le groupe Locafrique qui a racheté les parts de Ben Laden Group, veut passer à une vitesse supérieure pour décrocher les 51% du capital et ainsi devenir majoritaire. Des manœuvres sont en cours pour mettre en place une nouvelle direction. Locafrique coaché par Samuel Sarr veut la tête de Oumar Diop, qui refuse de démissionner, informe L’As quotidien.

Lequel rappelle que Locafrique, spécialisée dans l’intermédiation financière et contrôlée par la famille Bâ, détient aujourd’hui les 34% du capital de la Sar, ce qui lui a permis de siéger au Conseil d’administration, en même temps que le groupe nigérian Sara, Petrosen et Total.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Anonyme En Décembre, 2017 (11:12 AM) 0 FansN°: 1
Toi ne nous fatigue pas avec AIBD on en a assez parlé
Anonyme En Décembre, 2017 (11:17 AM) 0 FansN°: 2
ON NE PARLE PLUS DE L'AÉROPORT AIBD MAINTENANT DANS LES MEDIAS SI TOUT VA BIEN SUR PLACE IL FAUT LE DIRE
Anonyme En Décembre, 2017 (11:19 AM) 0 FansN°: 3
Locafrique et Samuel mettront en péril la SAR

Ils n’ont ni les capacités techniques ni celles financières

Pour faire de la SAR une vache à lait, ils iront jusqu’ Tuer cette entreprise
Reply_author En Décembre, 2017 (13:29 PM) 0 FansN°: 1
n’importe quoi la sar est en péril avec une mafia bien huilée dont le parrain est baba diaw de itoc qui rafle à lui seul tous les marchés de la sar depuis plus 20 ans et n’a investi aucun centime il ne fait que de l’intermédiation c’est honteux
Anonyme En Décembre, 2017 (11:20 AM) 0 FansN°: 4
Quand tout va bien personne n'en parle sans doute que l'aéroport est devenu par miracle subitement opérationnel
Lucide En Décembre, 2017 (11:33 AM) 0 FansN°: 5
Il n'est pas acceptable qu'une "société nationale" finisse par appartenir à "une famille", quelle quelle soit.

Locafrique a du mérite et peut avoir toutes les ambitions qu'elle veut, MAIS, le bien commun ne doit pas revenir à un groupe de sang. Tout le monde sait à qui elle appartient....Il faut ouvrir le capital de la SAR (et des autres sociétés nationales) à tous les sénégalais qui le veulent et veiller à ce qu'il n'y ait pas un groupe fort qui s'accapare de tout.

Et quand on ouvre, on fait un appel public et pas du "in petto" avec les memes entrepreneurs magouilleurs qui sont dans toutes les entreprises de l'Etat. Le Sénégal et ses biens appartiennent à tous, et il ne faut pas que les memes lobbys s'accaparent de toutes nos richesses.

Stratège En Décembre, 2017 (18:22 PM) 0 FansN°: 1
parfaitement d'accord (100%) avec l'opinion du lucide ! ceci dit, pour toutes les entreprises stratégiques où l'etat doit garder un quota stratégique pour réguler et garantir les intérêts sénégalais.
Toufa En Décembre, 2017 (15:12 PM) 0 FansN°: 6
Samuel Sarr est un vaut rient il boufe tout ce qui est sur son chemin s il sagit de l argent
Anonyme En Avril, 2018 (12:19 PM) 0 FansN°: 7
nous sommes parfaitement d'accord pour un groupe sénégalais fort dans le secteur des hydrocarbures, mais attention:



Samuel sarr est actuellement l'administrateur principal de locafrique, si locafrique devient majoritaire c'est à lui de nommer le nouveau DG.



mais c'est pas quelqu'un qui est nouveau dans le secteur, car il fût ministre de l'énergie sous l'ère WADE, en ce moment il était l'homme fort du secteur de l'énergie et c'est lui qui avait nommé carmélo robert sagna comme DG de la sar à l'époque et qui sera ensuite dégommé par Karim WADE qui est arrivé dan le secteur avec son DG, le marocain oumar kassou.



En plus je rappelle que parmi les DG qui sont passés à la sar, seul celui de samuel ai connu la prison pour quelle raison...?



donc attention, car en moins d'un an de présence à la sar locafrique veut à tout prix être majoritaire pour diriger la direction de la sar.
Anonyme En Avril, 2018 (23:05 PM) 0 FansN°: 8
Attention, les gars la SAR il faut tout son historique, le président SENGHOR, le président DIA et les imminents ingénieurs qui ont transformé, la Société Africaine des pétroles pour en faire une société de Raffinage, étaient des visionnaires car ils voulaient léguer aux générations futur un outil pour une indépendance énergétique. Ils n’avaient pas souhaité de la mainmise de l’état, la SAR était ELF avant de d’être TOTAL. L’état ne détenant que 10% du capital par l’entremise de la BNDS.

En 1972 la Direction de la SAR a pris une autre couleur, confiée à des sénégalais qui tiennent la raffinerie en main de maitre pour en faire un des plus florons de l’économie sénégalaise.

la première raffinerie africaine et la plus petite raffinerie du monde avec ses 4 unités c’est en 1983 que la SAR s’est dotée de 4 autres unités, la torche haut de ces 6 mètres, attient 60 mètres la production passe de 3,4 mille tonnes à 6,7 mille tonnes et couvrait bonnat mallant les besoins du pays et desservait les pays de la sous-région (Mali, Gambie).

C’est vers la fin des année 90 avec l’arrivée des traders sénégalais notamment ITOC et quelque indépendants que le secteur du pétrole et du gaz commence à connaitre des problèmes. Trop gourment ces hommes d’affaire ont flairé l’ordre de petro dollars et ont voulu s’engouffré dans les barils rien à faire au risque de mettre la SAR en péril, ces gens là sont toujours là et se vante des centaines de milliards engrangés.

Les WAD eux ont voulu faire de la Sar une vache à lait, martyrisant à souhait le Directeur d’alors qui fut un pur produit de la sar allant jusqu’à lui fermé tous les robinets 11 mois sans la moindre goutte de brut, par ce biais il obtiennent la majorité des parts et font de la société une société de familles et de politiciens. Depuis la Sar a perdu de son envergure et devient comme toutes les autres une vache à lait du président et du ministre je vais dire. Tous les postes sont politisés des avantages farfelus et des salaires monstres aller voir un peu des agents de maitrise sans niveau d’instruction à plus d’un million et des cadres qui n’ont rien à faire à plus de deux millions en plus des voitures dont ils paient que le quart et c’est hallucinant le salaire des chefs de départements et des directeurs.

Ou va la sar, cette famille qui vient d’en acheter des actions à du pain sur la planche, d’au tant plus que le DG qu’ils viennent de nommer et le pire de tous, il n’est pas sérieux tout simplement, c’est un clochard de premiers rang et attention aux femmes surtout si elles sont mariées, aux femmes de la sar il y aura des « promo canapé » la famille BA a bien raison de vouloir un poste de DGA que cet adjoint soit vigilant et ne soit pas emporter par les choses faciles il est futé et très rusé et peut t’apporter sans que tu ne fasse gaffe.





Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com