Piscine party, Bombasse, relations extraconjugales : Le nouveau Gomorrhe des dépravés

  • Source: : EnquetePlus | Le 07 septembre, 2016 à 22:09:33 | Lu 51249 fois | 13 Commentaires
content_image

Piscine party, Bombasse, relations extraconjugales : Le nouveau Gomorrhe des dépravés

Loin des regards indiscrets, certaines personnes désireuses d’assouvir leur besoin d’évasion trouvent leur compte dans les chambres, appartements et maisons meublées. Si ce ne sont pas les soirées estampillées ‘’hot’’ organisées par des ‘’fils à papa’’ et autres ‘’enfants gâtés’’, ce sont des adultes qui s’y échappent pour plus ‘’d’intimité douteuse’’. 

‘’Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ‘’, dit l’adage. Dans l’impossibilité de pouvoir attendre l’absence des parents pour faire leur bamboula, nombre de jeunes Sénégalais, fils de bourgeois et dans la peau de petits pachas trouvent aujourd’hui la solution pour se défouler sans retenue. Ils louent des appartements ou chambres meublés, le temps de faire la bamboula. A volonté ! Ces logements meublés sont devenus le lieu de prédilection de toutes les ‘’folies’’ juvéniles.  ‘’Nous avons des fils à papa qui prennent en location une maison avec piscine pour un jour. Ils y font la fête et ne lésinent pas sur les moyens ‘’, confie Michel Sagna.

Officiant comme courtier dans les quartiers résidentiel des Mamelles et  Almadies, il explique que c’est un contrat qui est signé en bonne et due forme. ‘’C’est sur présentation de la carte nationale d’identité. Le client prend également l’engagement de réparer ou rembourser tous les dégâts causés et de quitter les locaux à l’heure convenue ‘’, précise M. Sagna. Des clauses qui sont nécessaires du fait que ‘’ce ne sont pas toujours des choses commodes qui s’y passent. Ils ne peuvent pas s’empêcher de casser des choses car, ils font tellement la fiesta qu’ils se retrouvent bourrés et incontrôlables’’.

Loin de l’œil vigilant des parents et de tout autre adulte responsable, jeunes filles et garçons s’offrent des soirées de libertinage dont les noms parlent d’eux-mêmes. ‘’Piscine party, bombasse, coller la petite’’. Autant d’initiatives  pour bien profiter des vacances. Ils ne comptent pas l’argent qu’ils dépensent. D’ailleurs, c’est leur dernier souci. Cet autre courtier conforte les propos de Michel et juge pour sa part que ces villas meublées sont devenues le lieu d’actes et de comportements que l’on croyait inexistants au Sénégal. Mais il n’y a pas que les jeunes. ‘’Ce sont des vacanciers, parfois des adultes, qui s’y donnent rendez-vous avec leurs amis pour s’essayer à tout ce qu’il y a de malsain sous d’autres cieux. Il arrive que ça se termine en queue de poisson et que les choses éclatent. Mais, c’est rare’’, révèle Ness.

De ce fait, les appartements meublés font souvent parler d’eux dans les médias en tant que lieux à scandales. Ce qui fait le succès des chambres meublées, c’est l’anonymat et la discrétion, ajoute Ness. D’un air coquin, il attire l’attention sur le fait que ‘’une chambre meublée, c’est l’endroit idéal pour une petite intimité entre amoureux, surtout les relations extraconjugales. On y entre et sort sans le moindre soupçon’’, plaisante-t-il.

Pourtant à l’origine, ces résidences meublées étaient destinées aux expatriés. Mais au fil du temps, la cible a été élargie à toute personne disposant de moyens de payer. Et, dès lors qu’un client à ses clés en main, l’utilisation qu’il fait de la chambre n’intéresse plus personne. ‘’Franchement, on ne va pas poser l’œil sur le trou de la serrure pour voir ce qui s’y passe. Ça engage les locataires’’, rassure Ness. Malgré tout, il tient à préciser que tous les visiteurs ne sont pas à mettre dans le lot des libertins. ‘’Toute le monde ne va pas dans un appartement meublé pour faire des conneries’’, témoigne-t-il.


Auteur: EnquetePlus - EnquetePlus

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (12)


Germany  En Septembre, 2016 (23:05 PM) 0 FansN°: 1
Daguene excessivement con de trop



Ces des trucs de jeunesse. Nianal yen niou depasser Li euleuk



Adouna dafay dokh wibs yi di viber autrement.



C koi ce bordel. ..!



Ya pire chez les nons "depraves"....Fichez nous la paix avec vos articles bidons.



Allez receuillir du positif. ..pour en faire un sujet.

Dans la brousse ou le Getto.  :emoshoot:  :fbhang: 
Reply_author En Septembre, 2016 (23:12 PM) 0 FansN°: 1
hè oui kan on a rien d"interssant à publier à part les faits politiques, on finit tjrs par pondre des conneries ki ninteressent personne, en fait seneweb ne dénonce pas mais ns informe de façon à ce kon soit habitué à ce genre de phénomène, ils ont fait la même chose avec les pd, vs ns faites chiez avec vos article à la con de gros pervers
Freedom En Septembre, 2016 (01:09 AM) 0 FansN°: 2
On+s%27en+fou+%21+Bombass
Anonyme En Septembre, 2016 (01:19 AM) 0 FansN°: 3
toute la Presse est maudite s'ils ne parlent pas politique politicienne, invoquent Dieu (iran ndao) ou le sexe!! Trois sujets qui rapportent
Anonyme Décu De La Médiocrité En Septembre, 2016 (02:19 AM) 0 FansN°: 4
Foutez la paix à ces jeunes...

A entendre les expressions utilisées lauteur est un rageux, jaloux, pas des fetes mais de tous ceux quil considere comme des "bourgeois". Nullard si tetais proffessionnel tu saurais que ce n'est même pas pro dutiliser des expressions de la rue comme "fils a papa"... Aigris va
Anonyme En Septembre, 2016 (03:20 AM) 0 FansN°: 5
mais ce Sagna là khana il n'est pas tenu au secret professionnel, ki deh yalla bou mou ma khamal !!! sutura way
Anonyme En Septembre, 2016 (08:06 AM) 0 FansN°: 6
Laissez les gens vivre leur vie,journaliste jaloux .. quqnd on est dans un lieu prive on peut faire tout ce que l'on veut..ok.....xan yaw do katante ? Kou nekoul ci bou goudbi yangui ci bou gatbi..
Anonyme En Septembre, 2016 (08:12 AM) 0 FansN°: 7
 :sunugaal:  Connectez-vous au reste du sénégal : Amis , parents , collégues en temps réel sur le nouveau réseau social sénégalais SNCONECT.COM  :sunugaal: 
Anonyme En Septembre, 2016 (09:13 AM) 0 FansN°: 8
Si ces perroquets de courtiers prétendent que ce qui se fait dans ces lieux n'est pas correcte alors pourquoi ils louent à ces gens? c'est des histoires tout cela. Vous les journalistes allez trouver un vrai sujet au lieu de glander
King En Septembre, 2016 (09:27 AM) 0 FansN°: 9
 :fbhang:  oh mr le journaliste a travers tes écrits je constate que tu es issu d une famille de pauvre .....moi je suis riche et je fait ce que je veux je t emerde 1000 fois et puis niooo kataaa ndeyaaam tey hater..

Anonyme En Septembre, 2016 (12:25 PM) 0 FansN°: 10
 :fbhang:  :fbhang:  :elated:  :emoshoot: 
Anonyme En Septembre, 2016 (17:50 PM) 0 FansN°: 11
Anonymelol En Septembre, 2016 (17:11 PM) 0 FansN°: 12
 :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com