Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Qu’est-ce que Hamidou Dia a dit qui ne soit pas vrai ?

Posté par: Birame Ndiaye| Vendredi 18 août, 2017 22:08  | Consulté 236 fois  |  0 Réactions  |   

En vérité, les réactions de désapprobation et d’indignation qui font suite à l’article du professeur Hamidou Dia (Ethnicisme, vous avez dit ethnicisme ?) confirment bel et bien cette tendance bien sénégalaise à toujours vouloir noyer le poisson dans l’eau. Passons aux choses essentielles, disent certains. C’est comme si les manifestations ethnocentriques de ces derniers jours n’étaient pas assez graves et menaçantes pour la cohésion sociale. Il y en a aussi qui se limitent à caractériser superficiellement les propos du professeur de compromettants et de dangereux sans jamais remettre en cause leur véracité. Comme d’habitude, ils préfèrent qu’on se sauve la face plutôt que d’affronter la réalité du corps et des démons qui l’habitent.

Certains disent ne pas comprendre que de tels propos puissent émaner d’un intellectuel de son rang. Pour être en phase avec la réalité, l’intellectuel réfléchit en se projetant sur son environnement. Autrement, il ne vit que comme la fée dans un monde imaginaire, tout décalé et presque inutile à la société. Par ailleurs, d’autres mettent en exergue son statut de conseiller du président de la république. Rien de surprenant ! Nous sommes dans un pays où le débat politique sert à tout le moins de refuge sinon d’échappatoire. Si ce n’est pas pour camoufler nos vices et nos irritants sociaux, la politique nous permet de tenir pour responsables de tous nos travers ceux qui sont au devant de la scène. Le débat que pose Hamidou Dia ne doit pas porter sur son caractère tapageur ou froissant. L’auteur donne des indications sur le wolofo-centrisme, sur les brassages ethniques, sur les susceptibilités de groupe etc.

Pourtant, le malaise social est perceptible. Quoi de plus normal que d’en parler, que d’essayer d’en trouver le mal-fondé pour prévenir tout débordement ? C’est ce que, à sa manière, Hamidou Dia tente de faire en toute responsabilité. Curieusement, la levée de bouclier à son encontre rappelle celle du professeur Sankaré dont le livre avait suscité menaces et injures qui lui ont valu beaucoup de misères. C’est ça le Sénégal : il est beau, il est gentil, il n’est disposé qu’à recevoir des éloges, sauf en politique et pour certains seulement. Le phénomène Assane Diouf est un exemple éloquent de cette tendance à l’évitement et à ignorer volontairement le danger.

M. Diouf reproduit exactement le schéma du sénégalais qui ne se meut que dans l’adversité, poussé par une ardeur puante d’insolence et de lâcheté, jamais pour prendre la revanche sur lui-même. Il faut juste voir et revoir les concitoyens qui supportent et promeuvent les écarts langagiers de l’homme des ténèbres, en verve et en violation de la bonne tenue, pour s’apercevoir du cynisme ambiant. Les attaqués s’en offusquent et, leurs rivaux s’en accommodent comme pour atteindre leurs ennemis, l’autre gang rival. L’essentiel semble se confondre aux moyens plus qu’à la finalité. Et ça, c’est bien dommage.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Hamidou Dia, Ethnicisme
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 894038 fois 357 Articles 10139 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance