Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Sortie de la zone franc: faudrait-il que ce soit viable

Posté par: Birame Ndiaye| Mardi 27 décembre, 2016 21:12  | Consulté 1619 fois  |  0 Réactions  |   

« Il faut que les pays désireux d’avoir leur propre monnaie ou une monnaie unique dans un groupe de pays comme la CEDEAO, respectent des critères de convergences valables comme pour les Européens, Asiatiques ou Américains à savoir : La maîtrise de l'inflation, de la dette publique et du déficit public, la stabilité du taux de change et la convergence des taux d'intérêt. L’Afrique possède suffisamment de cadres économistes, monétaristes et autres experts pour réussir un tel pari. Reste à savoir si la bonne gouvernance de la part de ses dirigeants suivra », a dit Tidiane Ndiaye, économiste et anthropologue.

Son texte résume en quelques mots et de manière responsable l'enjeu et les prérequis d'un exercice de souveraineté monétaire rentable, qui ne débouche pas sur une faillite encore plus asservissante. Le Nigeria, le Ghana et la Guinée-Conakry ont connu des périodes de fortes inflations alors que les pays de la « zone CFA » n’en ont jamais connues. L’émigration clandestine et ses lots d’indignité et de souffrance ne sont-ils pas des incidences directes de la très mauvaise gestion des ressources nationales depuis les indépendances?

Oui, on est pour la fin du diktat monétaire, on est pour la pleine possession du levier économique et de la politique monétaire. Mais, faudrait-il que la perte sèche que les 50% des recettes d’exportation logées au compte d’opération soit, à tout le moins, biffée pour un moindre mal comptable. Ce n’est soutenir le président Macky Sall dans son aveu de faiblesse « procfa » que de défendre une telle opinion. C’est, tout au contraire, pointer du doigt les décideurs post décolonisation pour leur ingénuité et leur mollesse.

Les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO ont adopté, depuis 1987, un Programme de coopération monétaire. Cette initiative avait déjà prévu la formation d’une zone monétaire unique indépendante à « l’horizon 2000 ». Que nenni! Lors du 44e sommet des chefs de la CEDEAO en mars 2014, le président de la Côte d’ivoire, Alassane Ouattara, a annoncé à Yamoussoukro que « la monnaie unique verra le jour à l’horizon 2020 puisque le processus enclenché a atteint une phase irréversible ». On verra bien.

Birame Waltako Ndiaye

waltacko@gmail.com

 L'auteur  Birame Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Birame Ndiaye
Blog crée le 05/03/2012 Visité 852769 fois 321 Articles 9819 Commentaires 48 Abonnés

Posts recents
Pour la forme, Marine Le Pen est une amie
Une opposition distraite à l’assaut d’un pouvoir désorganisé
Khalifa Sall: un secouriste clandestin
Khalifa Sall: un secouriste clandestin
Pour la démocratie, parlons de la posture politico-religieuse de serigne Moustapha Sy
Commentaires recents
Les plus populaires
Hey! Elle m’a appelé Tonton
Il était une fois un « kaw-kaw » à Dakar
Moubarack Lô! Expliquez-vous davantage
Aidez-nous, dites à Sidy Lamine Niasse de se calmer
« Musulmenteur »: entre culpabilité et délivrance